10 trésors cachés de Paris

PARIS_BlogAnnouncement_Blog_1200x628[1]

Nous vous avons déjà parlé des grands sites et des attractions célèbres à voir à Paris, mais parfois, c’est en découvrant les coins que seuls les habitants connaissent qu’on forge ses plus beaux souvenirs de voyage. Si vous allez à Paris, jetez à coup d’œil à ces 10 trésors cachés.

 
Oubliez les quartiers plus courus et optez pour Belleville

Oui, les quartiers comme Montmartre et le Marais ont la cote, mais si vous cherchez une perle locale, essayez plutôt Belleville. Ce quartier branché, à l’état brut, est réputé pour ses marchés aux puces, ses kiosques de produits frais et ses commerçants bruyants. Et sa diversité est renversante : les cafés français et les restaurants tunisiens y côtoient les boutiques africaines et les épiceries chinoises. Les gourmands raffolent de la rue des Martyrs, dans le 9e arrondissement, pour ses boulangeries-pâtisseries, ses fromageries et ses bonnes tables. Passez aussi par l’excentrique rue Dénoyez, parée de graffitis et de murales, puis prenez un verre au café Aux Folies, qu’affectionnait particulièrement la légendaire chanteuse de cabaret Édith Piaf.

 

Admirez Paris dans son ensemble

Il n’y a qu’une seule vue qui puisse battre celle de Paris depuis la tour Eiffel, et c’est une vue de Paris avec la tour Eiffel. Pour obtenir ce point de vue exceptionnel, il faut vous rendre à la tour Montparnasse, l’un des plus hauts bâtiments d’Europe. À plus de 200 mètres d’altitude, son observatoire offre un panorama de Paris à couper le souffle. Pour couronner le tout, le prix d’entrée est deux fois inférieur à celui de la tour Eiffel, et il n’y a pas de file d’attente. Allez-y à la tombée du jour, et voyez la Ville Lumière prendre vie sous vos yeux. Comme disent les Parisiens : « incroyable »!

 

Découvrez un village au cœur de la ville

La Mouzaïa, c’est une touche de charme rural au beau milieu du 19e arrondissement. L’un des rares secrets encore bien gardés de la métropole, ce quartier exprime sa personnalité par ses quelque 250 maisonnettes au cachet distinctif, bâties de la fin du 19e siècle au début du 20e. Abritant à l’origine des ménages à revenu modeste, ces habitations sont aujourd’hui très prisées des artistes, des écrivains et des célébrités. Prenez le métro jusqu’à la station Botzaris, et passez l’après-midi à flâner dans les rues de Mouzaïa, du Général-Brunet, de la Liberté et de Bellevue. Faites aussi un arrêt à Rosa Bonheur, l’une des dernières guinguettes de Paris (cafés du 19e siècle où manger, boire et danser), dans le parc des Buttes-Chaumont.

 

Dansez au bord de la Seine

Par une belle soirée d’été, rendez-vous au quai Saint-Bernard, sur la rive gauche de la Seine : il a été transformé en studio de danse à ciel ouvert. Du début de juin à la fin d’août, les gens de tous les âges se rassemblent ici chaque soir, au jardin Tino-Rossi tout près de l’Institut du monde arabe, pour répéter leurs pas de danse de salon, de salsa, de tango, de valse et de swing!

 

Explorez les passages couverts

Il pleut? Allez lécher les vitrines dans les passages couverts de Paris! Construits en bonne partie au 19e siècle, ces classiques de l’architecture parisienne, recouverts de verrières, sont les ancêtres des grands magasins et des centres commerciaux modernes. On n’en dénombre plus qu’une vingtaine aujourd’hui, qui accueillent principalement des salons de thé, des restaurants et des boutiques. Vous en trouverez bon nombre près des Grands Boulevards, depuis la galerie Vivienne derrière le Palais-Royal, jusqu’à la rue Cadet au nord.

 

Baladez-vous sur la Coulée verte

Bien avant que New York s’offre le High Line, Paris avait la Promenade Plantée, aujourd’hui rebaptisée la Coulée verte René-Dumont. Ce splendide espace vert s’étend sur 4,8 km, le long d’un ancien chemin de fer surélevé. Parfaite pour une marche ou une course, la Coulée vous mènera de la Bastille jusqu’à la gare de Lyon et à Bercy, puis au côté ouest du bois de Vincennes. Sous ses jardins se trouve le Viaduc des Arts, où des cafés, des galeries et des ateliers sont établis entre les arches.

 

Prenez du bon temps au canal Saint-Martin 

Les visiteurs sont nombreux à rater le canal Saint-Martin, dans le 10e arrondissement, qui gagne pourtant en popularité auprès des Parisiens branchés. Débordant de restaurants et de boutiques fantastiques, c’est l’endroit idéal pour faire une promenade ou tout simplement pour se la couler douce au bord de l’eau, par un doux soir d’été, en dégustant une bouteille de vin en bonne compagnie.

 

Visitez les catacombes

Sous la surface, Paris cache un labyrinthe de tunnels, s’étirant sur plus de 300 kilomètres, qui servait de carrière de calcaire au temps des Romains. À la fin du 18e siècle, les autorités ont fait déplacer les ossements qui étaient enterrés dans les cimetières saturés de la ville jusque dans ces tunnels vides, créant ainsi les catacombes de Paris. À quelque 20 mètres de profondeur, une petite portion de cet immense ossuaire est ouverte au public depuis 1874. Que verrez-vous dans ce vaste souterrain? Les os et les crânes de millions de Parisiens, soigneusement empilés sur 1,7 kilomètre, et des graffitis datant de la Révolution française. Une expérience vraiment extraordinaire.

 

Marchez dans les égouts de la ville

Le Musée des égouts de Paris (oui, vous avez bien lu) pourrait être le plus singulier que vous visiterez dans votre vie. Mais ne vous inquiétez pas, il n’est pas aussi dégoûtant et malodorant qu’on peut l’imaginer. À vrai dire, c’est une fascinante mine d’histoire parisienne. Suivez ses tunnels tout en remontant les époques, des premiers réseaux d’évacuation des années 1200, en passant par les épidémies du Moyen-Âge, jusqu’à l’ère moderne : les tunnels imitent alors les rues qui les surmontent, reproduisant jusqu’aux panneaux de signalisation. L’aventure est captivante – sans compter qu’elle offre un moyen original d’échapper à la chaleur estivale.
 

Faites un passionnant tour de montgolfière

C’est en 1783, à Paris, qu’un humain vole pour la première fois à bord de la célèbre invention des frères Montgolfier. Pourquoi ne pas faire honneur à cet héritage en vous envolant en plein cœur de la ville? Montez à bord du Ballon de Paris, la plus grosse montgolfière captive au monde, et admirez l’impressionnante vue de la ville à 150 mètres d’altitude. Ce ballon sert aussi d’indicateur environnemental : il change de couleur selon la qualité de l’air. Vous le trouverez au parc André Citroën, en activité de 9 h jusqu’à 30 minutes avant la fermeture du parc.

Et vous, avez-vous vécu une expérience exceptionnelle hors des sentiers battus de Paris? Dites-nous tout ci-dessous!

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire