À la découverte des cinq secteurs de Londres

Londres est l’une des villes les plus merveilleuses – et les plus visitées – au monde. Et bien qu’elle soit une grande métropole, on peut découvrir à pied nombre de ses attractions les plus populaires et les plus intéressantes, quitte à prendre le métro ou l’autobus ici et là. Nous vous suggérons d’explorer la ville un secteur (nord, sud, est, ouest et centre) à la fois, en consacrant peut-être une journée à chacun. C’est parti!

Contempler les attractions incontournables du centre

Commencez votre aventure aux abords de la Tamise, près de l’extrémité nord du pont de Westminster. Vous serez devant l’un des édifices les plus emblématiques au monde, les chambres du Parlement (aussi appelé le palais de Westminster), et sa légendaire tour Elizabeth. Nombreux sont ceux qui pensent que Big Ben est le nom de son horloge, mais c’est en fait celui de sa cloche, qui sonne l’heure depuis 157 ans.

Tout juste derrière les chambres du Parlement se trouve l’abbaye de Westminster. Ce chef-d’œuvre architectural est riche de plus de mille ans d’histoire, et fut le théâtre du couronnement de chaque monarque britannique depuis 1066, ainsi que du mariage du prince William et de Kate en 2011.

Marchez quelques pas vers le nord-ouest de l’abbaye et vous vous trouverez dans la ravissante verdure du St James’s Park, puis au palais de Buckingham, résidence de la famille royale depuis 1837. Ses salles d’apparat sont ouvertes au public en août et en septembre, mais vous pouvez faire comme de nombreux touristes et venir assister gratuitement à l’historique Relève de la garde, qui a lieu tous les jours de l’été, à 11 h 30. Si vous y allez à un autre moment de l’année, consultez l’horaire! 

Du palais, marchez jusqu’à la rue Pall Mall, passez sous l’Arche de l’amirauté et vous débouchez sur Trafalgar Square. Cette place se trouve en plein cœur d’un secteur où abondent les bâtiments, les musées et les galeries historiques, dont l’immense National Gallery, qui lui fait face. Sans parler des splendides fontaines ou de la colonne Nelson, protégée par ses célèbres lions.

London_Blog_Post1_1200x628

Mettre le cap sur l’ouest

Tout juste au nord de Trafalgar Square se trouve Leicester Square, connu pour accueillir de nombreuses premières de films d’envergure. Vous serez là à un jet de pierre de Soho et du West End, où ce ne sont pas les spectacles qui manquent – que ce soit dans les grands théâtres ou les bars jazz. Piccadilly Circus, avec ses écrans et ses lumières, se veut le cœur du West End; bon nombre des théâtres et des boîtes de nuit les mieux cotés de la ville se trouvent d’ailleurs à proximité.

De Piccadilly Circus, déambulez sur la rue Regent vers Oxford Circus (ou allez-y en transport en commun, ce qui ne vous prendra que quelques minutes). Dirigez-vous ensuite vers l’ouest sur la rue Oxford, l’artère commerciale la plus achalandée de toute l’Europe. Y sont établies des boutiques de renommée comme Debenhams, House of Fraser et Selfridges, dont les vitrines en mettent plein la vue.

Quand vous aurez devant vous la saisissante Marble Arch, vous saurez que vous êtes parvenu à Hyde Park, l’un des plus grands parcs urbains du monde. Londoniens et touristes y affluent pour relaxer, faire un pique-nique ou pagayer sur la Serpentine. Il est adjacent à un autre parc, Kensington Gardens, qui compte de nombreux points d’intérêts, comme l’Albert Memorial (en face du légendaire Royal Albert Hall), le terrain de jeux en l’honneur de la princesse Diana et la célèbre statue de Peter Pan, apparue par « magie » le matin du 1er mai 1912! À l’ouest de ce parc, vous pourrez voir Kensington Palace, jadis la résidence de la princesse Margaret, et plus tard de la princesse Diana. Le palais, dont les salles d’apparat accueillent des visites guidées, est aujourd’hui la demeure du duc et de la duchesse de Cambridge, soit le prince William (le fils de Diana) et sa femme Kate.

London_Blog2_1200x628

Explorer le secteur nord

Situé dans le secteur nord de Londres, Camden Town est un quartier éclectique et diversifié empreint d’une culture alternative très marquée. Commencez par fureter dans le Camden Market, véritable labyrinthe de marchés à ciel ouvert, de casse-croûte aux plats alléchants et d’innombrables kiosques où l’on vend des babioles inhabituelles, des vêtements rétro, des livres d’occasion et des œuvres d’art uniques. Dirigez-vous ensuite vers Camden Lock et suivez les trottoirs qui longent le canal jusqu’à Regent’s Park.

Poursuivez votre chemin vers l’ouest et vous arriverez au quartier St. John’s Wood, où l’on trouve, sur l’Abbey Road, tout juste au nord de Grove End Road, les légendaires studios d’Abbey Road. C’est là qu’ont été enregistrés presque tous les morceaux révolutionnaires des Beatles, ainsi qu’une foule d’albums intemporels, dont The Dark Side of the Moon, de Pink Floyd, pour n’en nommer qu’un. N’oubliez pas de traverser le célèbre passage pour piétons!

Traverser du côté de South Bank

Il serait péché de se rendre à Londres sans visiter South Bank et ses environs, au sud la Tamise. Pour les amateurs d’art, une visite au Tate Modern s’impose. Ce musée abrite une impressionnante collection d’œuvres d’art moderne, y compris des créations de Picasso, de Delaunay et de Klee. En plus, on propose constamment des expositions fascinantes à chaque étage, et l’édifice lui-même vaut le détour.

Si voir vos environs de haut vous intéresse, le London Eye est un autre incontournable. Cette imposante grande roue a été inaugurée à l’occasion du tournant du millénaire; vous pouvez partager une de ses spacieuses nacelles futuristes avec d’autres, ou encore payer un supplément pour en avoir une juste pour vous et l’être cher.London_Blog1_1200x628

Remonter le temps dans le East End

Peu d’attractions du East End ont une importance historique aussi marquée que la Tour de Londres. Érigée au 11e siècle par Guillaume le Conquérant, elle a été utilisée à toutes les fins au fil des époques : forteresse, palais, prison, hôtel de la Monnaie ‒ elle a même abrité un jardin zoologique privé. Mais avant tout, elle est la gardienne des joyaux de la Couronne, et il va sans dire qu’ils ont de quoi impressionner. Si les murs de la Tour ne livrent pas ses secrets, vous pouvez toujours suivre une visite guidée. Un Yeoman Warder (nom donné aux gardiens de la Tour, aussi surnommés « Beefeaters ») vous racontera alors tout ce qu’il y a à savoir, de l’exécution des femmes d’Henry VIII à la légende derrière les célèbres corbeaux.

À côté, la Tamise est enjambée par le magnifique Tower Bridge, que beaucoup appellent à tort le London Bridge. Pour prendre les plus beaux clichés, allez sur le terrain de la Tour, près du fleuve, ou sur le véritable London Bridge, non loin à l’ouest. Et si vous avez envie de découvrir d’autres pages d’histoire, rendez-vous à la station de métro juste derrière la Tour : à l’extérieur de l’entrée subsiste un grand pan de mur datant de l’époque romaine.

Cette station est justement le point de départ d’un autre incontournable du East End : une visite à pied sur les traces de Jack l’Éventreur! Présentée par London Walks et animée par Donald Rumbelow, le plus éminent spécialiste au monde à ce sujet, cette visite, qui débute à 19 h 30 (à 15 h le samedi), vous fera voir tous les sites de Whitechapel où les victimes de Jack ont connu leur fin sinistre. Vous vous arrêterez même au Ten Bells, un pub où plusieurs d’entre elles aimaient prendre un verre de gin – et qui a peu changé depuis 1888. Un voyage dans le temps fascinant dans le but d’élucider l’une des séries de crimes les plus tristement célèbres de l’histoire!

Qu’avez-vous fait à Londres? Quelle attraction recommanderiez-vous à quelqu’un qui visite cette ville extraordinaire pour la première fois? Rendez-vous dans la section des commentaires ci-dessous!

 

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire