5 idées pour plonger au cœur de Los Angeles

Au nombre des capitales mondiales du divertissement, Los Angeles est le poumon culturel du sud de la Californie, sans non plus être bien loin de ses montagnes et déserts. Bien sûr, L.A. offre beaucoup plus d’activités qu’on ne saurait énumérer ici, mais les cinq idées que nous vous proposons forment un bon point de départ pour votre voyage au cœur de la Ville des anges.
 
1. Longer la côte à deux roues
 
Avec son enchevêtrement d’autoroutes, L.A. est sans contredit une ville de voiture. N’empêche, l’un des meilleurs moyens de la découvrir demeure le vélo. Et c’est tout particulièrement vrai le long du littoral, où la piste cyclable The Strand traverse 35 kilomètres de plages et de localités balnéaires, depuis Santa Monica au nord jusqu’à Redondo Beach au sud. Louez un bon vieux cruiser monovitesse, puis roulez d’une merveilleuse jetée à l’autre sous le soleil californien. Quelques bonnes adresses : Hermosa Cyclery (20, 13th Street) et Jeffers (39, 14th Street) à Hermosa Beach, ou pour un vélo électrique, Pedego (701 ½, South Pacific Coast Highway) à Redondo Beach.
 
En chemin, faites un arrêt à la jetée de Redondo Beach pour découvrir ses boutiques et restaurants, et à Hermosa Beach ou à Manhattan Beach pour observer les surfeurs et les joueurs de volley-ball de plage. Poursuivez ensuite votre route vers le nord, les vagues du Pacifique déferlant à votre gauche, en vous imprégnant des paysages et de l’ambiance de Marina Del Rey, et en observant la joyeuse cavalcade d’Angelenos sur la promenade de Venice Beach. Enfin, déposez votre monture à la jetée de Santa Monica, où vous attendent une grande roue et des montagnes russes, des jeux de fête foraine et toutes sortes de mets savoureux – c’est l’endroit parfait pour vous amuser en famille!
 
Et sachez que la bicyclette ne vous confine pas au front de mer : la culture cycliste est en plein essor à L.A., où 350 kilomètres de pistes cyclables viennent d’être ajoutés. Et comme le territoire est plutôt plat, le deux-roues est d’autant plus agréable pour explorer la ville.
 
LA-BLOG-Thursday-Tips-Post2

2. Faire une visite guidée d’Hollywood, Beverly Hills et Bel Air
 
Que serait un voyage à L.A. sans une incursion dans le faste d’Hollywood? Si certains le décrivent plutôt comme une métaphore ou un fantasme qu’un véritable endroit, ce quartier a toutefois une porte d’entrée idéale : le célèbre TCL Chinese Theatre (anciennement Grauman’s Chinese Theatre), sur le Hollywood Boulevard. Il s’agit du point d’origine de la Hollywood Walk of Fame, trottoir qui longe le boulevard sur plus de deux kilomètres, et où trônent les empreintes de mains de plus de 2 600 étoiles de la scène, du cinéma, de la télé et de la musique.
 
C’est aussi au Chinese Theatre qui vous pourrez acheter des billets pour une visite guidée en autobus de Beverly Hills et de Bel Air; découvrez le mode de vie des gens riches et célèbres, et admirez les résidences luxueuses de nombreuses vedettes du cinéma hollywoodien et d’autres milieux. Nous vous suggérons Starline Tours ou encore le fameux circuit TMZ. Bon nombre de ces visites vous mèneront aussi à Rodeo Drive, où se trouvent possiblement les boutiques les plus chères de la planète : les prix vous rebuteront peut-être, mais le lèche-vitrine y est tout simplement inégalable!
 
Depuis Hollywood, le Sunset Boulevard s’étend vers l’ouest jusqu’à l’océan Pacifique. Dans West Hollywood, il devient le légendaire Sunset Strip, qui regorge de salles de spectacle et de boîtes de nuit dont la réputation n’est plus à faire, nommément le Whisky a Go Go, The Roxy, The Viper Room et le Troubadour.
 LA-BLOG-Post1
3. Vivre des sensations fortes dans les parcs d’attractions célèbres

 

Si Los Angeles ne manque pas de parcs d’attractions d’envergure, comme le Knott’s Berry Farm et le Six Flags Magic Mountain, vous avez tout intérêt à commencer par le roi d’entre tous, Disneyland. Fruit de la vision originale de Walt Disney, ce parc thématique compte désormais sept « royaumes », en plus du voisin California Adventure, qui présente les personnages les plus récents de Disney ainsi que des attractions inspirées de films. De Mickey à Main Street, U.S.A. en passant par l’exaltant manège Space Mountain et le populaire Indiana Jones Adventure, ce lieu magique a de quoi plaire aux jeunes comme aux moins jeunes.

LA-BLOG-1
4. Visiter un studio de cinéma

 

Cinéphiles et téléphiles, ne ratez pas votre chance d’explorer les grands studios du coin.
 
Le Studio Tour de Universal Studios Hollywood est l’attraction principale du parc. À bord d’un trambus spécial, guidé par la voix de Jimmy Fallon, vous y découvrirez les coulisses de plateaux de tournage d’œuvres actuelles et classiques. Pendant les 45 à 60 minutes du parcours, vous traverserez les eaux écartées de la mer Rouge, échapperez à des dinosaures du Parc jurassique, rencontrerez d’un peu trop près le grand requin blanc des Dents de la mer et vivrez la plus grande expérience tridimensionnelle au monde, soit l’époustouflante attraction King Kong 360 3-D créée par Peter Jackson, avant de vous cramponner à votre siège pour la grande finale : Fast & Furious – Supercharged.
 
Quant à elle, l’intrigante visite guidée des studios Warner Bros. vous révélera les rouages du cinéma hollywoodien, pendant un voyage de deux heures dans ses studios d’enregistrement, ses plateaux de tournage et leurs abords, et ses ateliers de confection. Vous vous baladerez sur le plateau d’une télésérie populaire et apprendrez une foule de faits intéressants : comment construit-on un plateau? Combien y a-t-il d’accessoires sur place (indice : des millions)? Avec quoi travaillent les bruiteurs?
 
LA-BLOG-Post25. Admirer la vue au parc et à l’observatoire Griffith

 

Si vous avez vu le film Pour l’amour d’Hollywood (La La Land), alors vous avez vu Emma Stone et Ryan Gosling danser dans le parc Griffith. Il est facilement accessible depuis la ville, et le meilleur moyen de vous y rendre est d’emprunter Mount Hollywood : vous profiterez d’une vue imprenable sur le bassin de Los Angeles entier et croiserez en chemin le panneau Hollywood. Le parc offre aussi 85 kilomètres de sentiers et de pistes de randonnée équestre. Pourquoi ne pas explorer ces dernières à dos de cheval? Vous trouverez des écuries aux extrémités sud-ouest et nord-ouest.
 
L’observatoire Griffith propose pour sa part deux expositions complémentaires, Hall of the Sky et Hall of the Eye, qui racontent la relation qu’entretient l’humanité avec le cosmos. Et bien que l’observatoire serve à contempler l’espace, la meilleure vue qu’il offre est celle de la ville elle-même, en particulier la nuit, quand le bassin de Los Angeles projette sa lumière jusqu’au ciel étoilé.
 
Et vous, quels sont vos coups de cœur à L.A.? Écrivez-nous un commentaire ci-dessous!

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire