Tête-à-tête avec le chef Aaron Joseph Bear Robe, membre Aéroplan


Aaron Joseph Bear Robe est propriétaire et chef du Keriwa Cafe, un petit restaurant du quartier Parkdale, à Toronto, où il propose une cuisine canadienne nouveau genre composée de produits locaux et saisonniers. Originaire de la réserve des Siksika, en Alberta, le chef utilise des ingrédients et des techniques qui font honneur à son héritage autochtone. Vu notre passion pour la fine cuisine et les découvertes culinaires, nous nous demandions où Aaron Joseph Bear Robe trouve son inspiration et ce qu’il recherche dans un restaurant lorsqu’il voyage.

Pour le savoir, nous l’avons rencontré à Toronto.

Depuis quand êtes-vous membre Aéroplan?

C’est plutôt récent. En fait, j’ai entendu parler du programme par des amis qui en sont très satisfaits, alors j’ai décidé de jeter un coup d’œil au site Web. Tous les partenaires sont des entreprises qui m’intéressent ou avec lesquelles je fais déjà affaire.  

Êtes-vous un grand voyageur? Quelles sont vos destinations préférées?

Je ne voyage pas souvent : quand on est à la fois propriétaire de restaurant et père de famille, c’est difficile de trouver du temps pour partir. Mais quand j’en ai la chance, je visite surtout des endroits pour leur scène culinaire. J’aime faire des recherches pour apprendre et m’inspirer des autres chefs et restaurants. J’ai toujours du plaisir à visiter New York, Montréal, Vancouver et Calgary. Dans le futur, je compte me rendre en France et dans la vallée de Napa pour en découvrir les excellents vignobles.  

De quoi vous inspirez-vous pour cuisiner et créer de nouveaux plats?

L’inspiration vient comme elle vient… et parfois, de sources qui semblent sans rapport avec la cuisine. Quand je suis quelque part, je prends souvent le temps d’observer les gens pour voir comment et pourquoi ils mangent un plat particulier. C’est sans doute un peu métaphysique, mais je m’intéresse vraiment aux habitudes et coutumes alimentaires des différentes cultures. Pour aller plus loin en cuisine, il faut comprendre que la nourriture est à la base des premiers arts, des premières techniques et des premières formes de science dans toutes les cultures de ce monde. Cela dit, quand je voyage, je me fais évidemment un devoir de visiter les restaurants renommés où travaillent des chefs novateurs. Je garde toujours un petit calepin en moleskine avec moi au cas où je voudrais prendre quelque chose en note.

Parlez-nous de votre ville préférée.

J’aurai toujours un faible pour Calgary, une ville où je compte beaucoup d’amis, de parents et d’anciens collègues. Je n’ai que 30 ans, mais chaque fois que j’y retourne, je n’en reviens pas de la vitesse spectaculaire à laquelle la ville se développe, surtout du côté culinaire! Il y a toujours eu d’excellents restaurants là-bas ‒ je pense notamment au River Cafe, où je travaillais auparavant ‒, mais depuis quelques années, il y a encore plus de gens qui travaillent à bâtir une culture culinaire exceptionnelle. Malgré tout, Toronto est ma ville préférée, car elle m’a tant apporté en quelques années seulement. C’est une ville vibrante et fascinante située dans une région fantastique du Canada.

Avez-vous déjà vécu une expérience culinaire inoubliable?

J’ai certainement eu le plaisir de savourer plein de repas renversants, dont certains au restaurant! Si je devais faire un choix, j’irais avec le restaurant du chef Éric Ripert, Le Bernadin. Mon épouse et moi y sommes allés voilà quelques années lors d’un séjour à New York, et nous avons été franchement impressionnés : de notre arrivée au dernier bonsoir, nous avons eu droit à un service irréprochable sur toute la ligne. Nous avons tous deux pris le menu de dégustation avec les accords vin-mets de circonstance; les ingrédients en soi frôlaient pour ainsi dire la perfection. La beauté de la chose résidait dans l’harmonie bien pensée, simple et élégante entre chaque ingrédient et chaque plat, et dans le mariage parfait de la nourriture et des vins. Un pur chef-d’œuvre gastronomique.

 

Avez-vous des conseils pour nos membres à la recherche d’un excellent restaurant en voyage?

Faites vos recherches. Que vous soyez à la recherche d’un resto sans prétention ou d’une vraie expérience culinaire (si vous faites partie de la deuxième catégorie, vous savez probablement ce que je m’apprête à vous dire), interrogez la Toile pour en savoir plus sur les délices offerts dans la ville que vous visitez. Repérez les restaurants novateurs encensés par les médias, fiez-vous aux sources vénérées comme les guides Michelin, Zagat ou Fodors, et jetez un œil aux commentaires publiés sur des sites Web tels Yelp et Chowhound. Téléchargez une application mobile… et explorez! En fait, il n’y a rien comme demander conseil aux gens du coin qui connaissent les restos réputés et authentiques. Pas besoin de se ruiner pour bien manger. J’ai savouré tant de plats incroyables préparés dans un kiosque bon marché au coin d’une rue! 

Pour visiter le restaurant du chef Aaron Joseph Bear Robe, le Keriwa Cafe : 1690, rue Queen Ouest, Toronto (Ontario)  M6R 1B3416‑629‑8325.

www.keriwacafe.ca

Suivez le chef Aaron dans la nouvelle série Untamed Gourmet, diffusée sur les ondes d’APTM à partir du mardi 3 septembre à 20 h 30.

 

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire